DIMANCHE 12 DECEMBRE 2010

Publié le par L'UNION DES CITOYENS PATRIOTES ET SA JEUNESSE

                                                                                  SOMMAIRE DES ARTICLES DE L'UCP

                                                                                       DIMANCHE 12 DECEMBRE 2010

 

- Marseille (13) : Un homme blessé au flash-ball entre la vie et la mort

 

- Marseille (13) : La sortie en boîte de nuit finit en bagarre : 4 blessés

 

- Mimet (13) : Un homme tue sa femme puis retourne l'arme contre lui

 

- France (73) :  Disparition : la mère reconnaît avoir incendié le véhicule

 

- Allemagne (Europe) : Merkel souhaiterait intégrer Tchèques et Polonais dans l'euro

  

- (Insolite Sport OM) : Auxerre et l'OM dos à dos (1-1)

 

  

 

 

 

_______________________________________________________________________________________________

- Marseille (13) : Un homme blessé au flash-ball entre la vie et la mort

 

Bavure policière ou usage légitime d'une arme de défense ? Une enquête de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) vient d'être ouverte après les événements survenus cet après-midi à Marseille. Vers 15h, une patrouille de police secours a été appelée pour un conflit de voisinage à la résidence de la Madrague, un foyer Adoma situé dans le 16e à Marseille.

Un locataire, qui avait blessé son voisin par arme blanche, refusant de remettre son couteau aux forces de l'ordre, a lancé sur un policier un ustensile en verre, le blessant à la tête; le fonctionnaire a alors répliqué en faisant usage de son flash-ball. Atteint au thorax et au ventre, le locataire, un homme de 40 ans est tombé en arrêt cardio-respiratoire. Il a été transporté par les marins-pompiers dans un état critique.

 

Plus d'informations demain dans La Provence

 

________________________________________________________________________________________________

 

- Marseille (13) : La sortie en boîte de nuit finit en bagarre : 4 blessés

 Il était 4 heures hier matin, lorsqu'un groupe, probablement deux bandes rivales, est sorti du bar "Le Boudoir", établissement de la rue du Chantier à Marseille (7e) spécialisé dans le strip-tease et les spectacles de "Table Danse"... où l'alcool avait apparemment coulé à flot toute la soirée. Le ton a monté au sein des fêtards, qui en sont rapidement venus aux mains, aux pieds, puis aux couteaux...

Deux des participants ont été transportés à l'hôpital de La Conception, grièvement blessés, l'un au couteau, l'autre par des coups de pieds portés à la tête; la bagarre a fait deux autres victimes, blessées plus légèrement. Seul l'un des auteurs des coups a pu être interpellé par la police, tous les autres ayant réussi à prendre la fuite, notamment le porteur du couteau.

 

S. Ma
______________________________________________________________________________________________

- Mimet (13) : Un homme tue sa femme puis retourne l'arme contre lui

Dans la commune de Mimet, hier, un homme a tué son épouse avant de retourner son arme contre lui. Le drame s'est noué dans la maison familiale, les secours n'ont rien pu faire.

Pour l'heure, les raisons de ce drame sont inconnues. L'homme s'était retranché chez lui après avoir tiré sur sa femme, il a été découvert sans vie dans la villa, il s'était donné la mort.

Toutes les informations sur ce drame, demain, dans La Provence (édition Aix).
 
S. P
______________________________________________________________________________________________
 

- France (73) :  Disparition : la mère reconnaît avoir incendié le véhicule

 

Une femme de 35 ans, qui avait disparu avec sa fille de trois ans depuis lundi dans l'Yonne, a été retrouvée samedi blessée, près de sa voiture en feu. Le corps sans vie de l'enfant gisait dans le coffre de sa voiture.

Une femme de 35 ans, qui avait disparu lundi dernier dans l'Yonne avec sa fillette âgée de 3 ans, a été retrouvée vivante samedi dans le Loiret, tandis que le corps sans vie de l'enfant gisait dans le coffre de son véhicule en feu.

La mère, qualifiée de «depréssive», a reconnu «avoir incendié elle-même» sa voiture «avec des produits inflammables», a indiqué samedi le procureur d'Orléans, Franck Rastoul. «Dans le coffre du véhicule a été découvert le corps carbonisé d'une fillette», a précisé le magistrat. Brûlée aux mains et au visage, la femme a été hospitalisée sous le régime de la garde à vue. Ses jours ne sont toutefois pas en danger et elle a déjà été entendue une première fois samedi.

L'alerte avait été donnée vendredi vers minuit par un témoin qui a vu un véhicule en flammes à la sortie de Gien, dans le Loiret. A leur arrivée, les gendarmes ont trouvé à proximité du véhicule une femme «assise et prostrée», a expliqué le procureur Rastoul. «L'expertise psychiatrique s'impose», a-t-il ajouté.

Le corps de la fillette sera autopsié lundi pour déterminer les causes de la mort et, en particulier, pour savoir si l'enfant était morte avant que le véhicule ne soit incendié. «C'est une des difficultés de l'enquête, compte tenu du degré de carbonisation (du corps, ndlr). Cela va rendre l'expertise très compliquée», a reconnu le magistrat. L'enquête a été confiée à la Section de recherches d'Orléans. Le parquet d'Orléans a de son côté été saisi et une information judiciaire devrait être ouverte sous peu.

Tentative de suicide

 

Considérée comme fragile psychologiquement, Béatrice Guido, vivait avec le père de sa fille, Chloé. La famille habitait Villeblevin, dans l'arrondissement de Sens, dans l'Yonne. La mère avait déjà effectué une tentative de suicide, selon une source proche de l'enquête.

Béatrice Guido avait quitté le domicile familial avec sa fille lundi matin à 8 heures, normmalement pour l'emmener à l'école. C'est le père de famille qui avait donné l'alerte lundi soir, à son retour du travail. Face à cette «disparition inquiétante», les gendarmes de Pont-Sur-Yonne (Yonne) avaient rapidement lancé un appel à témoins.

Après avoir été localisées lundi dans le Loiret, leur dernier signe de vie remontait à mardi dernier, lors d'un retrait bancaire effectué vers 8 heures à Corbeilles-en-Gâtinais (Loiret). Malgré des survols par hélicoptère, des patrouilles au sol et des vérifications des possibilités d'hébergement, les recherches menées par les gendarmes n'avaient rien donné.

______________________________________________________________________________________________
 
 

- Allemagne (Europe) : Merkel souhaiterait intégrer Tchèques et Polonais dans l'euro

 
ANGELA MERKEL SOUHAITERAIT ACCUEILLIR TCHÈQUES ET POLONAIS DANS L'EURO

Selon le quotidien Lidove Noviny, qui cite des sources anonymes, la chancelière allemande Angela Merkel a dit aux Premiers ministres tchèque et polonais qu'elle accueillerait volontiers les deux pays dans la zone euro.

(c) Copyright Thomson Reuters 2010 / Peter Macdiarmid

PRAGUE (Reuters) - La chancelière allemande Angela Merkel a dit aux Premiers ministres tchèque et polonais qu'elle accueillerait volontiers les deux pays dans la zone euro, rapporte samedi le quotidien Lidove Noviny, citant des sources anonymes.

En exhortant les deux pays d'Europe centrale à faire acte de candidature à l'entrée dans la monnaie unique, Berlin veut grossir les rangs des pays économiquement solides et rigoureux d'un point de vue budgétaire, ajoute le journal.

Ce dernier ajoute que les points de vue allemands pour sortir la zone euro de la crise de la dette, avec notamment un renforcement des sanctions pour les pays ne respectant pas les limites en matière de déficits ou encore l'opposition à la création d'une obligation européenne, ne sont partagés que par les Pays-Bas, l'Autriche, la Slovaquie et le Finlande.

Berlin se retrouve ainsi en minorité face un groupe de pays rassemblant la France, l'Espagne, l'Italie, le Portugal, la Grèce, la Belgique et l'Irlande qui refusent l'application de sanctions pour endettement excessif.

Le gouvernement tchèque s'est montré prudent par rapport à l'euro, refusant de fixer un calendrier d'entrée au motif que le coût du passage à la monnaie unique était trop élevé.

Le président polonais, Bronislaw Komorowski, a déposé le 12 novembre dernier un projet d'amendement à la Constitution pour modifier le rôle de la banque centrale et permettre ainsi l'entrée de la Pologne dans la zone euro.

Le gouvernement a renoncé à rejoindre l'euro en 2012 comme il le prévoyait au départ, en raison de la crise financière de 2008 qui a considérablement creusé son déficit budgétaire. Les experts ne voient désormais pas la Pologne intégrer la zone euro avant 2015.

Jana Mlcochova, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

 

 

(c) Copyright Thomson Reuters 2010
  
_____________________________________________________________________________________________
  

- (Insolite Sport OM) : Auxerre et l'OM dos à dos (1-1)

C'est terminé au stade de l'Abbé-Deschamps. L'OM et l'AJ Auxerre se sont neutralisés (1-1), ce samedi, dans le cadre de la 17e journée de Ligue 1. Les Olympiens ont joué de malchance et les mauvais choix de Fredy Fautrel leur ont coûté la rencontre.

Loic Rémy avait pourtant ouvert le score (7) avant qu'une succession d'événements contraires vienennt perturber la mécanique olympienne. Cissé (19) puis Brandao (24) ont dû être remplacés sur blessure et Stéphane Mbia a été expulsé (38). L'arbitre l'a sanctionné en sifflant un penalty pour une faute commise hors de la surface. Birsa a converti l'occasion pour égaliser.

Retrouvez les temps forts de la rencontre et notez les Olympiens après le match Auxerre-OM

L.P
 ______________________________________________________________________________________________
                                              EDITO REACTION DE L'UCP SUR L'ACTU DU JOUR

 

  _____________________________________________________________________________________________

Art 1à3 la provence.com ; 4 et 5 Figaro ; 6 laprovence.com(Om)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article