Ils l'ont dit aujourd'hui 3 Avril 2011

Publié le par L'UNION DES CITOYENS PATRIOTES

 

 

UNITE - Jean-Pierre Raffarin, Europe 1: L'ancien Premier ministre UMP Jean-Pierre Raffarin a demandé dimanche sur Europe 1 à François Fillon d'afficher sa "loyauté" envers le président Nicolas Sarkozy, pour dissiper "le sentiment de divergence entre l'Elysée et Matignon" des derniers jours. Invité du Grand rendez-vous Europe1/Le Parisien Aujourd'hui en France, Jean-Pierre Raffarin a dit que "le principe de loyauté était le principe de Matignon". "Ce n'est pas le principe de précaution à Matignon qui compte", a-t-il déclaré à l'adresse du Premier ministre. Il s'est déclaré cependant "sûr que François Fillon aura à coeur d'afficher dans les jours qui viennent cette loyauté clairement". "Je sais que François Fillon le veut et le fera", a-t-il ajouté. "Le principe de loyauté est fondamental et François Fillon le sait", a-t-il affirmé.

PROJET - Guillaume Bachelay, AFP:"Proposer aux Français une gauche ambitieuse et sérieuse sera au coeur du projet qui sera présenté mardi aux socialistes et aux Francais", a déclaré à l'AFP Guillaume Bachelay, auteur du projet socialiste pour 2012. "Pendant deux ans, le PS a beaucoup réfléchi et travaillé. Un tour de France, quatre conventions nationales, des forums des idées, mais aussi les travaux des secrétaires nationaux, les propositions de nos parlementaires et de nos élus locaux, les échanges avec les syndicats, les 'think tanks', des intellectuels et des entrepreneurs - un immense travail collectif a été mené", a-t-il ajouté.

PRIX DU GAZ - Eric Besson, Radio J: Le ministre de l'Energie Eric Besson a annoncé dimanche qu'il souhaitait un nouveau mode de calcul des tarifs du gaz "dans les semaines qui viennent", pour éviter une nouvelle hausse au 1er juillet dont le niveau serait "inacceptable" selon la formule actuelle. Invité de Radio J, M. Besson a souligné qu'avec le mode de calcul en vigueur actuellement, le tarif du gaz, en hausse de 5,2% depuis vendredi, risquait d'augmenter de nouveau de 7,5% au 1er juillet. "7,5%, c'est une estimation totalement provisoire et qu'il faudrait recalculer le moment venu (...) Je pense que c'est inacceptable et qu'il faut probablement réviser la formule de calcul", a déclaré le ministre. Il a indiqué avoir proposé au Premier ministre et au président de la République "de suspendre la formule actuelle et d'en adopter une nouvelle dans les semaines qui viennent", précisant que Matignon et l'Elysée devraient arbitrer "dans les jours qui viennent".

LAGARDE- Jean-Marc Ayrault, Europe 1: Jean-Marc Ayrault a dit dimanche que les députés socialistes avaient demandé la saisine de la Cour de justice de la République dans l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais, parce que la ministre de l'Economie Christine Lagarde "n'a pas respecté la loi". "On reproche à Christine Lagarde de ne pas avoir respecté la loi (...) Le Parlement aurait dû être saisi" pour donner "son autorisation" à la procédure du tribunal arbitral, a déclaré sur Europe 1 le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale. Il a affirmé que la saisine de la Cour de justice de la République était "la seule procédure qui permet d'obtenir la vérité que Christine Lagarde n'a jamais voulu nous donner".

2012 - Jean-François Copé, Le Parisien: Dans un entretien publié dimanche dans Le Parisien/Aujourd'hui en France, le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé estime que des "candidatures multiples" à droite à la présidentielle de 2012 seraient "suicidaires", et se montre solidaire d'une nouvelle candidature de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle. "Il est capital, compte tenu de la difficulté de l'enjeu, que notre famille politique soit rassemblée autour de Nicolas Sarkozy. Il faut éviter à tout prix des candidatures multiples qui seraient suicidaires pour notre camp", insiste Jean-François Copé. Alors que selon un sondage Harris Interactive, François Fillon arrive en tête (57%), devant Nicolas Sarkozy (54%), des candidats que les électeurs de droite souhaiteraient voir concourir à la présidentielle de 2012, Jean-François Copé assure que le chef de l'Etat "est notre meilleur candidat".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article