MERCREDI 15 DECEMBRE 2010

Publié le par L'UNION DES CITOYENS PATRIOTES ET SA JEUNESSE

                                                                                    SOMMAIRE DES ARTICLES DE L'UCP

                                                                                           MERCRECI 15 DECEMBRE

- Aix (3) A8 : 20 kilos d'or dérobés après le braquage d'un fourgon par un commando

- Marseille (13) : Attaque au sabre d'un collège : un suspect placé en garde à vue

- Bollene (84) : Des mineurs auraient imposé des fellations à des enfants

 

 - Arles (13) : Un bateau qui pousse des barges a été la proie des flammes ce matin

  

- La Seyne-sur mer (83) : Un élève agressé au couteau dans les toilettes du lycée Langevin

  

- Marseille (13) : Gravement blessé par un coup de feu

 

 - France (Politique) :  Le PS juge les prières de rue «inacceptables»

 

- (Insolite noel) : En Allemagne, un homme de 68 ans utilisait comme sapin... un plant de cannabis, décoré aux couleurs

 

 ________________________________________________________________________________________________

  

- Aix (3) A8 : 20 kilos d'or dérobés après le braquage d'un fourgon par un commando

Pas moins de 20 kilos d'or ont été dérobés sans violence hier au péage de la Barque, près d'Aix, sur l'A8 par un commando qui a braqué un fourgon. Préjudice : plus de 500 000€.

 

Laprovence.com

 

________________________________________________________________________________________________

- Marseille (13) : Attaque au sabre d'un collège : un suspect placé en garde à vue

Hier, un suspect de 17 ans a été interpellé et placé en garde à vue après l'attaque aux couteaux et au sabre d'une partie du personnel du collège Henri-Wallon (14e), vendredi à Marseille.

Par ailleurs, cette agression "plonge la communauté éducative dans la stupeur et la colère", assure le Snes.

"Ces établissements (des quartiers difficiles), ajoute le Snes, ont vu leurs moyens fondre (...).
Les suppressions de postes ne permettent plus d'assurer un cadre suffisamment sûr et garanti" à l'école. "Où sont donc les moyens lourds attendus par les parents et les équipes éducatives dans ces établissements en perdition ?", demande Philippe Sanmarco (Convention citoyenne).

 

 

La Provence

_____________________________________________________________________________________________

 

- Bollene (84) : Des mineurs auraient imposé des fellations à des enfants

 

Les faits remontent à l'année 2004 mais c'est demain que deux hommes, désormais âgés de 21 et 22 ans et originaires de Bollène, seront présentés au tribunal d'Avignon après plusieurs heures de garde à vue chez les gendarmes.

Une information judiciaire pour viols pourrait ainsi être ouverte. Mineurs de 15 et 16 ans à l'époque des faits, ils sont soupçonnés d'avoir imposé des fellations à deux enfants de 4 et 9 ans issus de la fratrie de l'un d'entre eux, le second mis en cause étant un ami du frère. Comble du sordide, les deux enfants auraient été contraints de s'exécuter sous la menace d'un fusil à plombs. L'une des victimes présenterait ainsi sur le corps des marques anciennes de plombs.

 

 

F.A
______________________________________________________________________________________________
 

- Arles (13) : Un bateau qui pousse des barges a été la proie des flammes ce matin

 

Un pousseur (bateau qui pousse des barges) en cale sèche a été la proie des flammes ce matin à Arles. Des travaux de maintenance assurés par des entreprises du Havre et de Lyon pourraient être à l'origine du sinistre qui a détruit la salle des machines.

 

 

J.-L.P.
_____________________________________________________________________________________________
 

- La Seyne-sur mer (83) : Un élève agressé au couteau dans les toilettes du lycée Langevin

 

Un lycéen de 17 ans, a été violemment menacé par un inconnu armé dans les toilettes de l’établissement Langevin à la Seyne-sur-Mer. Il s’en sort avec des blessures superficielles : une entaille au bras, des marques de lame de couteau au niveau du visage, rapporte le site de Var matin.

Pendant quelques secondes, l’adolescent a vécu un cauchemar. Alors qu’il venait de rentrer dans le bloc sanitaire, à 13 h 30, juste avant la reprise des cours, il a été agrippé par un inconnu, dont le visage était dissimulé, derrière une écharpe et les mains cachées derrière des gants en latex.

 

 

La Provence
______________________________________________________________________________________________
 

- Marseille (13) : Gravement blessé par un coup de feu

 

Un jeune homme de 22 ans, connu des services de police pour vol à main armée, a été touché à la tête par un tir d'arme à feu alors qu'il se trouvait devant le hall de son immeuble de la cité des Oliviers (13e) à Marseille, lundi vers 22h. Le projectile s'est logé à l'arrière du crâne. Il souffre également d'une blessure à l'épaule. Transporté par les marins-pompiers à l'hôpital de Laveran, le jeune homme se trouve toujours plongé dans un coma artificiel. L'hypothèse d'une tentative de règlement de comptes semble la plus probable. La PJ est saisie de l'enquête.

 

 

R.L.
_____________________________________________________________________________________________
 
   - France (Politique) :  Le PS juge les prières de rue «inacceptables»
Des fidèles musulmans prient dans une rue de Paris.
Des fidèles musulmans prient dans une rue de Paris. Crédits photo : JACK GUEZ/AFP

Suite à la polémique ouverte par Marine Le Pen, le porte-parole du PS, Benoît Hamon, a plaidé mercredi pour l'ouverture d'un calendrier afin de «trouver des solutions», au nom de la laïcité.

Le Parti socialiste a finalement décidé prendre position sur la question des prières de musulmans dans la rue. Après avoir fustigé à plusieurs reprises le parallèle établi vendredi dernier par Marine Le Pen entre ces prières et la période de l'Occupation, le porte-parole du PS, Benoît Hamon, a estimé mercredi que «ces situations ne sont pas tolérables beaucoup plus longtemps».

«On a une situation de tension avec les riverains et il faut trouver des solutions, a déclaré Benoît Hamon sur BFM TV. Il faut arriver à une discussion, à une négociation avec un calendrier, un échéancier pour trouver des solutions en termes d'espace dans lesquels les fidèles peuvent exercer leur culte» mais «pour libérer aussi l'espace public.»

«Il n'y a aucune raison que la laïcité ne soit pas garantie», il faut que «les choses soient claires pour tout le monde, claires pour les riverains, claires pour les fidèles», a insisté le porte-parole du PS. «Par conviction laïque, il me paraît inacceptable» qu'on se retrouve dans cette situation. «Aujourd'hui ce n'est pas la laïcité qui préoccupe Marine Le Pen, c'est l'islam et ce sont les étrangers», a-t-il précisé.

 

Deux nouveaux lieux de culte à Paris

 

«Prendre position sur ce sujet n'embarrasse absolument le Parti socialiste. Nous devons simplement veiller à ne pas diviser les Français, croyants ou non-croyants, catholiques ou musulmans», assure Pouria Amirshahi, secrétaire national du PS et proche de Benoît Hamon. Depuis vendredi pourtant, les dirigeants socialistes avaient vivement condamné les propos tenus par la candidate à la présidence du FN, mais ne s'étaient pas exprimé sur le fond de la polémique. «Ces sujets restent extrêmement sensibles à gauche», observe Bruno Jeanbart, directeur des études politiques d'OpinionWay. «Au PS, il y a deux écoles : ceux qui veulent décomplexer le parti sur ces questions, et ceux qui cultivent un certain tabou. Le fait notable que, cette fois, la direction prenne position, montre bien que le PS ne veut pas que certains de ses électeurs, parmi les catégories populaires, rejoignent le FN sur ces thématiques.»

Seul Daniel Vaillant, député-maire du XVIIIe arrondissement de Paris et ancien ministre de l'Intérieur et des Cultes, avait jugé «choquant» cette pratique, assurant qu'il était «hors de question» qu'elle perdure après l'ouverture de deux nouveaux lieux de culte dans son arrondissement, dans deux ans environ. Soulignant que «les lieux actuels ne peuvent accueillir dignement les nombreux fidèles», Daniel Vaillant avait expliqué qu'il préférait, en attendant, cette «solution transitoire insatisfaisante», plutôt que de demander au préfet d'interdire aux musulmans de prier dans rue, voyant dans cette hypothèse «un risque d'échauffourées».

______________________________________________________________________________________________

 

- (Insolite noel) : En Allemagne, un homme de 68 ans utilisait comme sapin... un plant de cannabis, décoré aux couleurs

 

 de Noël.

  Un plant de cannabis en guise de sapin de Noël ! Agrandir la photo

A Coblence, en Allemagne, un homme préparait les fêtes avec comme arbre de Noël... un plant de cannabis, en lieu et place du traditionnel sapin ! En effet, il avait commencé à décorer son "beau sapin", de guirlandes, et d'illuminations de Noël. Lors de son arrestation, l'homme a dit aux policiers que "l'arbre" n'avait pas encore reçu toutes ses décorations, et que d'autres cadeaux devaient venir prendre place sous celui-ci.

La police a fait cette drôle de découverte alors qu'elle intervenait chez ce particulier pour un contrôle de routine. L'arbre, d'une hauteur de deux mètres de haut environ, était posé dans un pot et aurait pu passer inaperçu ainsi décoré. L'homme de 68 ans chez qui se trouvait cette plante verte a été mis en examen pour possession de drogue. A noter que les policiers de Coblence n'ont pas manqué d'humour face à cette affaire, en intitulant le communiqué de presse "All you need is love, ou comment les hippies fêtent Noël".

_____________________________________________________________________________________________

                                                                                    EDITO REACTION DE JOUR DE L'UCP

_____________________________________________________________________________________________

Art 1a6 laprovence.com;  Artc7 lefigaro.net ; Artc 8 Yahoo.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article